La réalité de l'ostéopathie en dehors de son montage mercantiliste

 

Le mot anglais «adjustment » est traduit directement par ajustement par les vendeurs de techniques ce qui suggère remise en normalité, en conformité mécanique.

Le vrai sens de ce mot est plutôt réglage, équilibration, harmonisation. Il doit nous orienter vers l’idée d’accommodation mutuelle, de justesse, d’harmonie au sein d’un ensemble de paramètres dynamiques.

En ce sens, il respecte parfaitement la complexité et la nécessité d’adaptation permanente du vivant par rapport à lui-même et à son environnement.


L'enseignement de l'ostéopathie doit passer par :

- La réflexion doit être la base de tout acte.

C'est à dire philosophie recherche de la sagesse, sur notre environnement, sur l'Univers.

Quel rôle aura notre vie, et sa facette professionnelle, pour améliorer la libre circulation de l'information qui autorégule "le système cosmique", tout est dans tout.

Si nous coupons une fleur sauvage, il est possible qu'une étoile va en mourir.

- L'éducation de nos 5 sens, comprendre l'importance de nos 5 sens "d'Accompagnateur de la Santé" pour syntoniser avec le corps et l'esprit de ce patient souffrant.

- Enseigner une connaissance profonde des "piliers de la Santé":

            - la biomécanique,

            - la biochimie de la physiologie,

            - les systèmes de la circulation de l'information,

            - le système psycho-émotionnel.

            - La proprioception et les lois de l'équilibre du montage mécanique sous l'effet de la gravité et dans la "globalité corporelle" connaître l'organisation structurelle et fonctionnelle de chaque composant est la base de physiologie incontournable.

            - Acquisition d'une "caisse à outils" : l'ostéopathe nécessite une main adroite pour exprimer son art au service de sa conscience.

Cela représente "du temps" car l'artiste n'est jamais au maximum de son art et il doit travailler en permanence pour maintenir ses capacités ce qui s'appelle l'expérience.

L'action ostéopathique ne signifie pas acte mécanique pour libérer un frein ostéo-articulaire c'est l'approche des dysfonctions biologiques qui doivent être traitées en permettant au corps de retrouver ses mobilités tissulaires où rythme et amplitudes sont les bases du maintient de la qualité des tissus.

- Réflexion sur l'enseignement:
Après 40 ans d'une évolution fulgurante de la connaissance, par le public, de l'ostéopathie "les anciens", qui se sont battus pour réorganiser l'ensembles des composants de l'abord ostéopathique de la Santé, sont en train de disparaître ou sont épuisés par leurs luttes pour l'éveil de la conscience.
Les loups sont là pour transformer ce merveilleux abord de la Santé en un fructifiant "MARCHER" on va vendre aux kinésithérapeutes les techniques des ostéopathes, des chiropracteurs sous la norme de la "thérapie manuelle" qui sera bien acceptée par les ministères, les financiers de la maladie... et par le public qui veut quitter son symptôme sans faire le moindre effort, le moindre changement dans ses mauvaises habitudes de rythme de vie, d'alimentation, de réflexion.

Tout cela est très positif pour le "monde de la consommation" et adieu à la Santé respectant l'individualité du patient beaucoup trop difficile, trop risqué, peu rentable…
On fabrique de l'argent en vendant de la formation à des professionnels du monde médical "bonne image" qui veulent vivre sans s'investir et surtout on ne va pas prendre le risque de voir monsieur et madame tout le monde réfléchir.
Restons dans cette voie "symptôme/baguette magique" avec médicament ou une technique pour l'éliminer, n'approfondissons pas, ne tuons pas la poule aux œufs d'or. "Les moutons" suivront, seules les "réfléchis" chercherons  la voix de la Santé dans ce paradis de l'harmonisation de la globalité des fonctions composant la Vie comme le propose "Les Accompagnateurs de la Santé" avec l'Ostéopathie, l'Energétique Traditionnelle, l'Homéopathie, la vrai Médecine Traditionnelle comme elle ne s'enseigne plus en faculté de médecine.

Adieu aux beaux rêves de la "force innée" du patient de Still, Sutherland, Littlejohn ainsi que  Hahnemann, Kent, Schmidt, José Núñez y Pernía y tout ceux qui dans le monde ont consacré leur vie a l'abord Energétique Traditionnel.

Dommage!!